Stratégie et perspectives d’intervention du groupe de l’AFD

 Agence Française de Développement

 - Concernant le secteur public, le groupe de l’AFD a pour objectif de contribuer à la modernisation et à la rationalisation des politiques sectorielles de l’Etat, à l’amélioration de l’évaluation et du suivi des investissements publics et, de manière générale, au renforcement des capacités de maîtrise d’ouvrage des opérateurs publics.

La politique de remboursement anticipé des créanciers de l’Algérie et plus particulièrement la décision des autorités publiques de ne plus avoir recours aux crédits extérieurs ont conduit le groupe de l’AFD, pour la période 2007 – 2009, à élaborer une stratégie d’intervention sans utiliser les prêts.

L’approche opérationnelle du groupe de l’AFD est ainsi orientée sur des actions ciblées d’assistance, d’expertise et de formation notamment au profit de la maîtrise d’ouvrage publique à l’aide d’instruments adaptés au cas par cas (subventions, assistance technique remboursable…) et permettant un effet de levier. Cet appui doit permettre le transfert de savoir faire, l’appropriation des connaissances et des techniques et la diffusion des acquis.

Une attention particulière est apportée au soutien à l’adaptation du secteur financier et à la modernisation des infrastructures publiques (notamment dans le domaine de l’eau et du transport) permettant d’améliorer leur autonomie et leur productivité suivant les règles de gestion structurante du partenariat public/privé (délégations de service public : contrats de gestion, concessions, affermages…).

- Concernant le secteur non souverain, le groupe développe son activité de financement non souverain et de partage des risques en faveur de contreparties privées.

Compte tenu des enjeux en termes de lutte contre les inégalités, d’amélioration des conditions de vie, de préservation de l’environnement et de gestion durable des ressources naturelles (diminution des gaz à effet de serre, efficacité énergétique…), les objectifs des entreprises en faveur de la responsabilité sociale et environnementale seront particulièrement pris en compte et mis en oeuvre avec le soutien du Fonds français de l’environnement mondial.

Trois axes d’intervention sont fixés :

(1)      développement et mise à niveau des entreprises privées algériennes ciblés sur les PME/PMI et concernant notamment :

- l’accès aux financements bancaires par le partage de risques (montage de garanties)

- les financements directs des entreprises sous forme de crédits bonifiés justifiés par des objectifs sociaux (amélioration de la gouvernance, lutte contre le blanchiment ou la corruption) ou/et environnementaux (développement durable, efficacité énergétique),

- le développement de structures de capital investissement,

- la création et le développement d’institutions de microfinance,

- la mise en place d’un cadre approprié pour la sous-traitance,

(2) adaptation des ressources humaines :

- appui à des actions de formation professionnelle associant en partenariat les institutions publiques et le secteur privé.

- renforcement des capacités des acteurs publics et privés pour développer les exportations (accès à l’information, formation, promotion),

           

(3) appui à la qualité du système éducatif :

L’AFD poursuit son programme d’appui à la qualité du système éducatif en Algérie axé sur la valorisation des ressources humaines, le soutien au projet d’établissement scolaire et l’évaluation/rénovation de la pédagogie et de ses outils.

ExChange - Finances Consult... |
affiliation |
mobilio.fr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MM Communication
| Performers
| SOCIAL CONSEIL